Traitement de l’animal cancéreux

« Les tumeurs malignes font parti des rares maladies chroniques potentiellement réversibles, contrairement aux cardiopathies (Schéma 1), aux insuffisances rénales, à l’arthrose ou à la majorité des troubles endocriniens. De plus le traitement, contrairement aux idées reçues, permet de fournir au patient une bonne qualité de vie. »

extrait de:

Guide pratique d’Oncologie du chien et du chat

Guillermo Couto – Nestor Moreno

éditions MED’COM – www.medcom.fr

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.